Poubelle

poubelle.jpg

Il m’a fallu plus d’une heure
pour la trouver.
Le choix a été déterminé
par plusieurs critères.
Le premier était le prix,
Le deuxième, la solidité.
Mes éboueuses à poil
m’ont déjà cassé deux poubelles.

Le troisième était qu’elle devait fermer
de façon robuste parce que
Fil est experte en ouverture de poubelle.
Le quatrième était que
je ne pouvais pas en prendre
une à pédale car
Épi appuie sur cette dernière et
Fil vide la poubelle.

J’espère que celle que j’ai acquise
va vraiment remplir tous ces critères,
et que je ne vais pas devoir
recommencer à en choisir une
dans un avenir proche.

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 3 mai 2013, 09:12 par mirovinben

C’est chiant un chat. Adopte un homme.

2. Le vendredi 3 mai 2013, 09:21 par samantdi

Tes bestioles sont vraiment très dégourdies ! :-) Elles ont une passion pour les poubelles, on dirait.

3. Le vendredi 3 mai 2013, 09:51 par Cunégonde

mirovinben, si je devais adopter, je commencerai par un poisson rouge.
samantdi, Fil est plus passionnée par sa souris, mais la poubelle a un attrait indéniable.

4. Le vendredi 3 mai 2013, 12:53 par mirovinben

Un poisson rouge ? L’idée est bonne mais pourra-t-il descendre la poubelle à défaut de l’ouvrir ?

5. Le vendredi 3 mai 2013, 12:54 par Cristophe

Des éboueuses à poil : c’est pour moi une évocation érotique d’autant pluss puissante qu’elle ne m’était jamais venue avant. Des éboueuses à poil avec juste des chaussures de sécurité et des grands épais gants jaunes, des éboueuses à poil qui s’accrochent à l’arrière du camion…

6. Le vendredi 3 mai 2013, 14:10 par C&C

Chacune ses fantasmes.

7. Le vendredi 3 mai 2013, 19:12 par Cunégonde
J’espère bien que Môrice descendra la poubelle. Pour une fois qu’il y aura un mâle à la maison. Mes éboueuses à poil ne sont pas pourvues de gants jaunes. Et je ne veux pas qu’elles courent après le camion quitte à les frustrer.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1024

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Sous le charme

On cesse de l’être quand on est attaqué par les défauts.

Mouchoir mouillé

Je m’assois J’attrape mon dernier kleenex. Il m’échappe, tombe dans l’eau.

4 heures de sommeil

Ça me joue des tours. Je sors de chez moi, je m’aperçois que j’ai oublié ma gamelle. Je reviens pour la récupérer. Je ressors, prends l’ascenseur. Arrivée en bas, je ne trouve plus mon passe navigo. Je ne le vois nulle part. Forcément, il est dans mon sac.

Brève d'acheteuse sexiste

« Bin, t’es pas une vraie fille, tu sors sans ta carte bleue ! »

Detial9_p.jpg

New York détail $9

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.