Il faut savoir se contenter de peu.

Après une journée très longue
et assez stressante,
le fait d’entrevoir la Tour Eiffel scintiller,
de la fenêtre du bus
qui me ramena chez moi,
me tira un sourire

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 18 avril 2013, 16:56 par C&C

tout pareil moins la Tour Eiffel ;-)

2. Le vendredi 19 avril 2013, 00:24 par El

Mais oui, les petits bonheurs sont à trouver chaque jour…

3. Le vendredi 19 avril 2013, 06:49 par Cunégonde

Et vous peu à vous, c’est quoi ?

4. Le samedi 20 avril 2013, 22:33 par seringat

Même effet. Je la guette pendant mon cours de taï chi et la regarde pétiller.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1008

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

copeau

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Trait de caractère★10

Je maronne souvent. J’exprime aussi ma colère sans marmonner. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Énamourée

Cela date.

Bus

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Un parfait sac de fille

À l’intérieur, une rallonge électrique de 5 mètres; ma gamelle en verre parce que c’est mieux qu’une en plastique; le chargeur de mon note, même avec son écran fendu, il m’est utile; deux chemises en carton dur, une bleue, une jaune; mon pot de yaourt en verre vide; une poche en plastique blanc dans laquelle j’enveloppe mon pot de yaourt, car il n’est pas étanche; le devis de ma future couronne qui va m’être posée à 10 h; 3 clés usb;%% les clés de chez moi; mes badges; un tube de baume pour les lèvres; 2 stylos bic, un stylo 4 couleurs; un couteau portugais; ma pochette où se trouve mes papiers; ma carte bleue dans son étui qui contient aussi des chèques cinéma; 3 cartes de fidélité; quelques tickets de métro; ma carte Navigo une mini-serviette noire roulée; mon porte-monnaie.