Excuse

Je me demande si présenter ses excuses
n'est pas pour certains la possibilité
de recommencer ensuite les mêmes bourdes,
un peu comme un catholique avec la confession.

Commentaires

1. Le mercredi 5 décembre 2012, 18:08 par Ed

Je ne crois pas que le catholique soit censé reitérer les mêmes péchés, ce qui ne veut pas dire qu'il ne le fait jamais. Le catholique est humain ! Mais si.

2. Le jeudi 6 décembre 2012, 07:28 par Cunégonde

Mais oui, c'est un humain comme les autres avec tous ses défauts.

3. Le jeudi 6 décembre 2012, 14:38 par Anna

De fait, on peut accepter des excuses et quand même se protéger ensuite (empêcher l'autre de nous faire du mal).

4. Le jeudi 6 décembre 2012, 16:59 par Cunégonde
Soit, mais je considère donc que les excuses ne servent qu'à dédouaner la personne qui les a présentées. Je préfère avoir à faire à quelqu'un qui se demande comment réparer ses bévues.
5. Le jeudi 6 décembre 2012, 18:52 par mirovinben

Présenter ses excuses est avant tout reconnaître une faute ou une erreur en s'adressant à la "victime". Ce qui n'est pas rien.

6. Le jeudi 6 décembre 2012, 21:03 par Cunégonde

C'est ce que cela devrait être !
Mais certaines situations m'ont prouvé le contraire.
Certaine personne présente leurs excuses que pour enfouir l'autre dans ses 22.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/879

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Jour 4 du confinement

On ne m’a pas inquiétée, non! Du coup, j’ai demandé sur twitter, @kozlika m’a répondu, nous avons échangé sur la meilleure manière de désinfecter. Du coup, j’ai nettoyé mes poignées de porte et mes interrupteurs avec du vinaigre blanc, comme ça ne désinfecte pas, j’ai tout repassé à l’eau de javel, ça, sûr, ça désinfecte. Ma sœur aînée me fait des masques. Non la famille n’est pas inquiète. Je suis allée faire des courses. C’était bien organisé, Je suis étonnée de ce que les gens peuvent stocker. J’appuie sur le bouton de l’ascenseur avec ma clé, d’ailleurs tous les boutons, je n’ai pas encore trouvé de truc pour tirer les portes, pour les pousser, je le fait avec les pieds. Une fois chez moi, je javéllise mon trousseau de clés. Non, je ne suis pas inquiète. Je mets en pratique tous les trucs que j’avais appris pour gérer mes angoisses. J’ai fait 3113 pas et je n’ai fait que descendre 66 marches. Bonne nouvelle, j’ai découvert @Rcapucon. Mon dieu, il faut vraiment qu’il y ait un virus pour que je fasse des billets aussi longs.

Flash■6

Vroum, vroum le bruit est impressionnant. Le véhicule est caché par la pile du pont. Le père de famille et ses deux garçons parient sur une Ferrari ou une Porshe. La voiture passe devant nous. Il s'agit d'une poubelle dont le parechoc tient avec une ficelle.

Jour 9 du confinement

En fait je serai confinée 1 jour sur 2, je ne travaillerai pas samedi, pas de transport en commun à prendre. J’ai fait mes vitres, ça devait faire un an. J’ai passé l’aspirateur. Vu ce que je lis tous les habitats ou presque seront super propres après la pandémie. Je n’arive pas à lire. J’ai beaucoup de mal à télétravailler. Une amie qui travaille dans la même boite que moi ne m’avait pas répondu depuis hier soir. J’étais à 2 doigts d’appeler sa famille. Quel soulagement quand j’ai vu que c’était elle qui me rappelait. Il m’arrive de passer par beaucoup d’émotions, avant de retrouver mon calme. Il m’arrive d’avoir des crises d’angoisse, la nuit. J’ai fait 2868 pas, et j’ai monté 33 marches, je suis allée vider ma poubelle recyclage.

Rencontre avec l'architecte de l'immeuble

Je suis fan de son travail. Je lui explique le bruit de la pluie sur les rebords en zinc. Réponse : “c’est une nouvelle façon d’appréhender les éléments.”