Non ce n'est pas un maillot de bain.

Je regardais la gymnastique féminine.
Leur vêtement me fit penser à un maillot
de bain à manches longues, à paillettes.

cette discipline m'a toujours impressionnée.

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 3 août 2012, 12:37 par Cristophe

Sur ce blog, je ne suis pas les jeux olympiques, je suis un défilé de mode. d:-)

2. Le vendredi 3 août 2012, 13:16 par mirovinben

Cunégonde, sais-tu qu'il y a aussi des épreuves pour masculins, avec des shorts ou des maillots ?...

3. Le vendredi 3 août 2012, 14:03 par Cunégonde
Oui,je les regarde aussi. J'apprécie aussi. Mais je phantasme beaucoup moins.
4. Le vendredi 3 août 2012, 16:04 par C&C

Ah ben moi si, j'ai des fantasmes quand je regarde certains athlètes...

5. Le vendredi 3 août 2012, 18:08 par mirovinben

Heu... C'est quoi, un fantasme ?

6. Le vendredi 3 août 2012, 21:20 par Cunégonde

C&C, dépravée :-))
Mirovinben, cf antidote : ◆Production de l’imagination qui exprime des désirs conscients ou inconscients. Fantasme de gloire. Fantasme amoureux, sexuel.

Pour la gloire, j'aurai du mal, quoique...

7. Le samedi 4 août 2012, 09:56 par mirovinben

Heu... Je connais le sens du mot fantasme mais à part l'infirmière nue sous sa blouse, je n'en connaissais personnellement pas d'autre. Et ce n'est plus un fantasme puis que je suis marié à... une infirmière.

8. Le samedi 4 août 2012, 20:57 par Cunégonde

Je me disais bien que tu savais ce qu'est un fantasme:-)
Le fantasme de l'infirmière ne risque pas de m'effleurer, elles font des piqures.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/773

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Irréelle

Bien réelle et bien bonne, ma soupe de citrouille.

banalité@1

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Piscine⊙19

En trois mois, je suis allée vingt fois à la piscine.

Flash■11

Appuyée contre la porte. Le métro roule aussi vite que mes rêves. La porte s’ouvre. Mon rêve est stoppé.

Zingaro

Hier soir, magnifique; poétique, touchant… Très belle soirée, en très bonne compagnie.