Même les vieux

Oui même eux, ceux qui font plus
de soixante-dix ans sont capables
d'être impolis, et en plus
de dire « les jeunes... »

Partage

Commentaires

1. Le lundi 10 janvier 2011, 07:18 par mirovinben

Je connais certains vieux dont l'égoïsme exacerbé par le déclin de leur vie les rendent impolis, méprisants, hargneux. J'en connais d'autres qui sont tout le contraire et illumine leur vie et la nôtre.

J'espère ne jamais être comme mon père.

2. Le lundi 10 janvier 2011, 09:06 par Ed

Surtout eux !
Ils peuvent enfin faire ce qu'ils veulent sans qu'on les fasse chier.

3. Le lundi 10 janvier 2011, 20:49 par Cunégonde

Mirovinben, moi aussi.
Ed, je ne crois pas que cela soit si simple.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/363

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Interrogations existentielles

Deux spams retiennent mon attention. Le premier m’indique que ma vie va basculer fans un avenir proche. Le second me propose une assurance obsèques. Est-ce à dire que le premier signifie que ma vie va s’interrompre dans un avenir proche? Cela m’embête car je n’ai pas encore trouvé de solution si je devais mourir pour Épi et Fil.

Quart

Il m’arrive de rêver vouloir avoir un quart de leur connaissance, pour comprendre tout ce qui se dit sur Dotclear, par exemple.

Fini

Voilà, le voyage est fini. Toutes mes affaires sont rangées. Et j’ai envie de pleurer. La fatigue, sûrement.

Ha encore de la culture !

Ce matin, vers 11h, rentrant de quelques courses, pour ce soir, je décide de rentrer à pied, au moins jusqu'au Louvre pour récupérer la ligne 1. Je fis donc du tourisme près des bouquinistes, sans la foule en délire, à cette heure matinale pour la plus part d'entre eux, mais sûrement pas les plus instruits ! Devant une reproduction de la Joconde, j'entends s'écrire une jeune femme d'une trentaine d'années ( je vous précise sa jeunesse, car je crois que l'erreur est due à son âge) « Ha ! La Joconde de Botticelli ! »

Bouton off

J’ai repris le travail hier, après 17 jours de congés. Mes insomnies ont recommencé dés la première nuit. J’ai sommeil. Je me couche et là, je commence à penser à tout ce que j’ai à faire, ou à penser que je n’arriverai pas à relever le défi que j’ai accepté. Il faudrait que j’arrive à ne plus cogiter quand je devrais m’endormir. Plus facile à dire qu’à faire.